Élargir ses horizons en poursuivant simultanément un MBA et le programme CFA

< Retour aux articles

Publié le 21 octobre à 12:10, dansInformation - candidats

Partager

Cela faisait quelque temps déjà que j’envisageais poursuivre un MBA. J’avais complété mon baccalauréat en économie et sociologie à l’université McGill en 2012 et commencé une carrière dans un secteur méconnu mais fascinant : le domaine des assurances. Je suis devenu un spécialiste en assurance responsabilité à l’intention des administrateurs et des cadres supérieurs (connu en anglais sous le diminutif D&O). Pourtant, après quelques années, j’ai eu le sentiment que ma carrière stagnait. Je me suis rendu compte que j’avais besoin de faire davantage pour me différencier sur le marché du travail et défaire avancer ma carrière dans le secteur financier de Toronto, qui est extrêmement compétitif.

J’ai toujours eu comme objectif de poursuivre mon apprentissage et, en 2015, j’ai fait des recherches sur les programmes en affaires des différentes universités canadiennes. J’ai effectué une recherche approfondie sur ce que les écoles de gestion avaient à offrir et je me suis inscrit à la tournée des écoles supérieures QS à Toronto. Après avoir comparé toutes les options, l’école de gestion John Molson de l’université Concordia a retenu mon attention, avec une proposition de valeur que je considérais unique : l’occasion de faire un MBA tout en étudiant pour le programme CFA. Je connaissais déjà la réputation d’excellence de John Molson, car plusieurs membres de ma famille avaient étudié à Concordia.

Un MBA en gestion de placements qui incorpore le programme CFA

L’Institut Goodman de l’école de gestion John Molson offre un programme MBA en gestion de placements qui répondait parfaitement à mes besoins. J’avais déjà passé le premier niveau du CFA l’année d’avant et voulais m’inscrire à un programme qui me permettrait de continuer à travailler à temps plein, tout en restant proche de ma famille au centre-ville de Toronto. C’était une décision facile et, au bout du compte, cela a été le seul programme auquel j’ai soumis une demande d’admission.

En plus d’offrir un excellent curriculum MBA qui intègre le CBOK (CFA Candidate Body of Knowledge™) permettant aux étudiants de poursuivre deux désignations reconnues dans le monde entier, le programme permet d’étudier à Montréal ou à Toronto. C’était une très belle expérience d’avoir des collègues de classe dans les deux villes et le soutien offert entre collègues afin de mieux comprendre les curriculums du MBA et du programme CFA a été primordial à cette expérience.

Afin de complémenter l’intégration du programme CFA dans le curriculum du MBA, l’Institut Goodman de l’école de gestion John Molson offre des cours préparatoires pour chacun des trois niveaux de l’examen. D’une part, la partie MBA du programme offre aux étudiants une éducation complète en affaires afin de garantir leur succès dans ce domaine. De l’autre, la portion du programme CFA permet aux étudiants d’ajouter des connaissances utiles afin d’exceller dans le secteur financier, un milieu reconnu pour être compétitif.

Élargir mes horizons

Les offres que j’ai reçues et les anciens élèves de John Molson que j’ai rencontrés m’ont beaucoup aidé dans ma carrière. J’ai surtout apprécié les concours de cas, les ateliers de préparation de carrière et sur les modèles financiers, les formations Bloomberg et FactSet, ainsi que les occasions de réseautage organisées par l’université Concordia aussi bien à Montréal qu’à Toronto. J’ai aussi eu la chance de parrainer de nouveaux étudiants, et d’être parrainé à mon tour par d’anciens étudiants du programme.

Choisir de faire mon MBA en gestion de l’investissement à John Molson a été l’une de mes meilleures décisions. Tout ce que j’ai appris et toutes les habiletés que j’ai développées m’ont permis d’élargir mes horizons. Ce programme de trois ans a été intense, mais après l’avoir complété, je me sens très fier de ce que j’ai accompli.

En 2012, Christopher Masaki a obtenu un baccalauréat en art avec double majeur en économie et en sociologie de l’université McGill. Cette année, il a complété un MBA en gestion de placements à l’institut Goodman de l’école de gestion John Molson (université Concordia). Il a 8 ans d’expérience professionnelle et travaille actuellement à CNA Insurance à Toronto.

 

Texte fourni par l'Université Concordia